Libellule déprimée mâle
Libellule déprimée femelle
Sympétrum à côtés striés

Une mare pour les libellules

Les plus communes n’hésitent pas à fréquenter les bassins d’ornement et les mares artificielles pour y chasser dans un premier temps et peut-être même s’y reproduire pour peu que l’environnement s’y prête. L’agrion jouvencelle, la libellule déprimée, l’anax empereur, le sympétrum à côtés striés, sont parmi les premières libellules à coloniser ces nouveaux habitats, et on peut les voir apparaître aux beaux jours. Par les chaudes journées ensoleillées on a plus de chance de les voir. C’est un réel plaisir de pouvoir les observer à l’aide d’une petite paire de jumelles à mise au point rapprochée. La variété des plantes aquatiques qui peuplent ces points d’eau et leurs structures, augmentera de façon significative les potentialités d’accueil pour ces insectes. Il est cependant à considérer, que la présence des poissons d’ornements limite cette installation, ces animaux consommant les larves de libellules. En revanche, la présence des batraciens n’est pas un problème car les têtards de grenouilles et les larves de tritons sont des proies appréciées des larves d’odonates ayant atteint leurs derniers stades de développement.

© CK

Retour accueil

Agrion jouvencelle
Gomphus gentil
Anax empereur