Un monde étrange et fascinant

 

« Lorsque j’étais enfant, j’avais parfois la possibilité de me promener dans la nature en allant à la pêche, c’était pour moi l’occasion de faire mes premières observations naturalistes, les libellules étaient déjà à mon programme. Je regardais longuement, avec amusement, cet agrion bleu se poser et se reposer avec obstination sur mon flotteur… Avec une légère crainte mais une grande curiosité, je surveillais cette æschne en vol stationnaire à la hauteur de mes yeux, j’entends encore le bruissement de ses ailes… Les libellules me fascinaient déjà… »

© CK

Méthode et passion

Leucorrrhine à large queue